TORRE DE BABEL EDICIONES

Portal de Filosofía, Psicología  y Humanidades

 

HISTORIA DE LA FILOSOFÍA

La filosofía de los principales pensadores; resúmenes, ejercicios...

BIBLIOTECA DEL PENSAMIENTO

Textos íntegros de obras clásicas de Filosofía y Humanidades

DICCIONARIO ENCICLOPÉDICO-HISPANOAMERICANO

Artículos seleccionados

 

DICCIONARIO FILOSÓFICO

de Voltaire
!Nuevos materiales¡

VOCABULARIO DE PSICOLOGÍA

Principales conceptos, tesis y escuelas en el área de la Psicología

DHARMA - Budismo Zen

El segundo Patriarca Zen

S

u

n

y

a

t

a

 

Prajnaparamita, diosa de la sabiduría, sosteniendo un libro y con el mudra de la enseñanza - Cubierta de madera de un manuscrito tibetano del siglo XIII

LE DHAMMAPADA
 

Traduction, introduction et notes par Fernand Hû
Ernest Leroux, éditeur. Paris, 1878


CONTENUES DANS LE DHAMMAPADA

 

 

LE DHAMMAPADA

CHAPITRE PREMIER - VERS ACCOUPLÉS

1 DANS la nature propre des êtres, le sens interne tient la première place, le sens interne est ce qu'il y a de plus éminent, le sens interne les fait ce qu'ils sont. Quiconque parle ou agit avec un sens interne corrompu, —celui là, la douleur le suit, comme la roue suit le pied de l'animal qui traîne (le chariot).

2 Dans la nature propre des êtres, le sens interne tient la première place, le sens interne est ce qu'il y a de plus éminent, le sens interne les fait ce qu'ils sont. Quiconque parle ou agit avec un sens interne purifié, —celui-là, le bonheur le suit, ainsi qu'une ombre inséparable.

3 «On m'a injurié, on m'a frappé, on m'a terrassé, on ma dépouillé!» —Ceux qui se laissent aller à parler ainsi ne cessent point de haïr.

4 «On m'a injurié, on m'a frappé, on m'a terrassé, on m'a dépouillé!» —Ceux qui ne se laissent pas aller à parler ainsi, cessent de haïr.

5 «Ce qui fait cesser ici-bas les haines, ce n'est aucunement la haine, mais bien l'absence de haine.» —Voilà un axiome vieux comme le monde.

6 Les uns ne connaissent point ce précepte: «Contenons-nous ici-bas.» —Ceux qui le connaissent n'ont plus alors de différends (avec personne).

7 Celui qui a seulement le plaisir en vue, qui vit dans l'incontinence des sens, qui jouit sans mesure, ce lâche dépourvu de toute énergie, Mâra vient à bout de lui, aussi facilement que le vent d'un arbre fragile.

8 Celui qui n'a pas seulement le plaisir en vue, qui vit dans la continence des sens, qui jouit avec mesure, ce croyant zélé et énergique, Mâra ne vient pas plus à bout de lui que le vent d'une montagne rocheuse.

9 Celui qui, sans s'être purifié, revêtira le vêtement de pureté jaune orangé (1), —celui-là, étranger à la continence et à la vérité, n'est pas digne du vêtement jaune orangé.

10 Celui qui s'est purifié, qui est doué de toutes les vertus, et familier avec la continence et la vérité, —celui-là est digne du vêtement jaune orangé.

11 Ceux qui, dans ce qui n'est pas l'essence, voient l'essence, et, dans ce qui est l'essence, ne voient pas l'essence, —ceux-là s'abandonnent à d'illégitimes aspirations et n'atteignent point à l'essence.

12 Ceux qui, dans ce qui est l'essence, voient l'essence, et, dans ce qui n'est pas l'essence, ne voient pas l'essence, —ceux-là s'abandonnent à de légitimes aspirations et atteignent à l'essence.

13 De même que, dans une maison dont la couverture est mauvaise, pénètre la pluie, de même dans un esprit où la méditation n'habite point, pénètre la passion.

14 De même que, dans une maison dont la couverture est bonne, ne pénètre point la pluie, de même dans un esprit où la méditation habite, ne pénètre point la passion.

15 Ici-bas, comme après sa mort, dans les deux cas, le méchant s'afflige. Il s'afflige, il est tourmenté à la vue de la perversité de ses actions.

16 Ici-bas, comme après sa mort, dans les deux cas, l'homme de bien se réjouit. Il se réjouit, il est heureux, à la vue de la pureté de ses actions.

17 Ici-bas, comme après sa mort, dans les deux cas, le méchant se désole. «J'ai fait le mal,» dit-il en se désolant. Plus grande encore est sa désolation, à mesure qu'il avance dans la voie mauvaise.

18 Ici-bas, comme après sa mort, dans les deux cas, l'homme de bien se réjouit. «J'ai fait le bien,» dit-il en se réjouissant. Plus grande encore est sa joie, à mesure qu'il avance dans la bonne voie.

19 Quand même il serait en état de réciter nombre de textes sacrés, l'étourdi, qui n'agit point conformément à ces textes, ressemble au vacher comptant les vaches d'autrui, et ne fait point partie de la Communauté.

20 Quand même il ne serait en état de réciter que peu de textes sacrés, celui qui agit conformément à la loi, qui s'est débarrassé de la passion, de la haine et de l'agitation de l'esprit, qui, pourvu de la vraie science, la pensée complètement affranchie, est détaché de tout en ce monde et dans l'autre, —celui-là fait partie de la Communauté.
 

    II. La Vigilance è

__________

(1) Le manteau jaune du Bhixu.

 

  © TORRE DE BABEL EDICIONES - Édition: Javier Echegoyen (Kōkan)  - Aviso legal y política de privacidad