TORRE DE BABEL EDICIONES

Portal de Filosofía, Psicología  y Humanidades

 

HISTORIA DE LA FILOSOFÍA

La filosofía de los principales pensadores; resúmenes, ejercicios...

BIBLIOTECA DEL PENSAMIENTO

Textos íntegros de obras clásicas de Filosofía y Humanidades

DICCIONARIO ENCICLOPÉDICO-HISPANOAMERICANO

Artículos seleccionados

 

DICCIONARIO FILOSÓFICO

de Voltaire
!Nuevos materiales¡

VOCABULARIO DE PSICOLOGÍA

Principales conceptos, tesis y escuelas en el área de la Psicología

DHARMA - Budismo Zen

El segundo Patriarca Zen

S

u

n

y

a

t

a

 

Prajnaparamita, diosa de la sabiduría, sosteniendo un libro y con el mudra de la enseñanza - Cubierta de madera de un manuscrito tibetano del siglo XIII

LE DHAMMAPADA
 

Traduction, introduction et notes par Fernand Hû
Ernest Leroux, éditeur. Paris, 1878


CONTENUES DANS LE DHAMMAPADA

 

 

LE DHAMMAPADA

CHAPITRE VIII - LE MILLE

100 Mieux vaut un seul mot ayant un sens, que mille mots dépourvus de sens, s'il amène la quiétude chez celui qui l'entend.

101 Mieux vaut un seul vers d'une pièce de vers, que mille pièces de vers dépourvues de sens, s'il amène la quiétude chez celui qui l'entend.

102 Mieux vaut un seul vers de la Loi que la récitation de cent pièces de vers dépourvues de sens, s'il amène la quiétude chez celui qui l'en tend.

103 On aurait beau, dans une rencontre, vaincre des milliers et des milliers d'hommes: se vaincre soi tout seul est la plus glorieuse des victoires.

104 Mieux vaut se vaincre soi-même que vaincre le reste du monde. L'homme qui s'est dompté lui-même, qui vit dans la continence, —

105 Celui-là, ni Dieu, ni Gandharva, (1) ni Mâra avec Brahmâ lui-même ne pourraient changer sa victoire en défaite.

106 Si tous les mois, pendant cent années, on offrait des sacrifices par milliers, et si, un instant seulement, on rendait hommage à un sage plongé dans la méditation, mieux vaudrait ce seul hommage que ces cent années de sacrifices.

107 Si, pendant cent années, on entretenait le feu sacré dans la forêt, et si, un instant seulement, on rendait hommage à un sage plongé dans la méditation, mieux vaudrait cet hommage que cent années de sacrifices.

108 Quelques offrandes, quelques sacrifices qu'on puisse faire ici-bas durant une année entière, tout cela n'est pas le quart (de ce qu'on peut faire). Bien plus méritant est le respect témoigné aux contemplatifs.

109 Chez celui qui est toujours plein de respect et de considération pour les vieillards, quatre choses croissent: le nombre des années, la beauté physique, le bonheur et la force.

110 Cent années d'une vie passée dans l'inconduite et la dissipation ne valent pas un seul jour d'une vie consacrée à la méditation et à la pratique du bien.

111 Cent années d'une vie passée dans l'ignorance et la dissipation ne valent pas un seul jour d'une vie consacrée à la science et à la méditation.

112 Cent années d'une vie passée dans la nonchalance et le manque d'énergie, ne valent pas un seul jour d'une vie vécue avec virilité et énergie.

113 Cent années d'une vie passée sans voir de ses yeux l'origine et la fin des choses, ne valent pas un seul jour d'une vie consacrée à voir de ses yeux cette origine et cette fin.

114 Cent années d'une vie passée sans voir de ses yeux le chemin qui mène à l'affranchissement de la mort, ne valent pas un seul jour d'une vie consacrée à voir de ses yeux ce chemin.

115 Cent années d'une vie passée sans voir de ses yeux la Loi suprême, ne valent pas un seul jour d'une vie consacrée à voir de ses yeux cette Loi suprême.
 

ç  VII. L'Arhat IX. Le Mal è

__________

(1) Gandharva, demi-dieu, génie.

 

  © TORRE DE BABEL EDICIONES - Édition: Javier Echegoyen (Kōkan)  - Aviso legal y política de privacidad